ToujoursLa > Sur le chemin des Scailteux > Quelques mots sur les confréries
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Guy LEPINE - Fri, 21 Jul 2017 18:32:23 +0200

Sur le chemin des Scailteux


Sur le chemin des Scailteux

L'histoire


Quelques mots sur les confréries






Les ouvriers ardoisiers , isolés sur leur territoire, ont éprouvé le besoin de se réunir en communauté d’intérêts , c’est ainsi qu’en 1653 , Fumay comptait 10 confréries, toutes sous le vocable d’un saint et sous la direction d’un mambour. La plus importante d’entre elles, la confrérie de Notre Dame de Diversmonts se réunissait dans la chapelle du lieu.


La chapelle de Diversmonts*
La chapelle de Diversmonts*
La chapelle de Diversmonts


Qu’était alors un mambour ( ou mambourg) ?

En termes actuels, on pourrait dire qu'un mambour était à la fois un gestionnaire et un trésorier.

La retranscription « in extenso » de l’article premier du règlement de la confrérie de Notre Dame de Diversmonts nous fixe sur les obligations et prérogatives des mambours :

Ce réglement date de 1614 « Premierement que tous les ans appres la messe des confreres trespassez les confreres eslisent deux maitres ou mambours qui applicquent en œuvres pieuses et necessaires les ausmones des confreres nouvellement receus et toutes autres, ayant prins l’advis du Pasteur et du Prieur du Lieu , lesquels anciens mambours seront tenu rendre compte de leur administration incontinent appres l’election des nouveaux et ce devant le pasteur et prieur du lieu, mayeur et les deux plus vieux eschevins de la ville de Fumay, et ce qui restera de bon le consigner entre les mains des nouveaux pour estre employe en œuvres pieuses par l’advis du pasteur, prieur, mayeur, et eschevins susdits et qu’on s’abstienne de tous convives , harmonies et banquets a peine d’un florin d’or d’amende a payer irremissiblement par les refractaires".

Les confréries recensées en 1653:

- Confrérie Saint Georges
Mambour: Pierre Nanquette

- Confrérie du Saint Sacrement
Mambour: Pierre Mambour

- Confrérie Sainte Anne
Mambour: Jean Poissaux

- Confrérie Saint Roch
Mambour: Servais Henquin

- Confrérie Notre Dame de Diversmonts
Mambour: Jean Mambor
(Confrérie la plus importante)

- Confrérie des Morts
Mambour: Jean Pierrard Folenche

- Confrérie Saint Hubert
Mambour: Jean Bourgeois

- Confrérie Sainte Barbe
Mambour: Anthoine Bourgeois

- Confrérie Saint Nicolas
Mambour: Pierre Nanquette

- Confrérie Notre Dame du Rosaire
Mambour: Mathieu Caillet

Pour prendre l'exemple de la confrérie de Notre Dame de Diversmonts, "la confrérie était une organisation ouvrière sérieusement établie. Tout y est prévu et ordonné:

-le droit d'entrée ou "hans" que doivent payer en monnaie du pays , tous ceux qui veulent être "ouvriers escailteurs" et dont seuls sont affranchis les enfants du maître,

- les sanctions à prendre contre ceux qui refuseraient la cotisation obligatoire, envers les entrepreneurs qui occuperaient ces ouvriers dont la Hans ne serait pas acquittée ,

- le mode de reddition des comptes que devair faire un mambourg ou trésorier,

- la répartition des recettes entre les ardoisiers et la fabrique de la chapelle ".

                  D'après l'étude réalisée par le docteur Georges Bourgeois, historien local.



Notre Dame de Diversmonts
Notre Dame de Diversmonts
Notre Dame de Diversmonts
© Photo Wikipédia

Modifié le 15/08/2007
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2