ToujoursLa > Une pensée pour Christine...
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Jennifer(Membre de ToujoursLa n°274) - Sun, 15 Sep 2019 20:44:02 +0000
Christine

Christine

Née le 31/03/1955
Décédée le 12/02/2015

C hoc, en apprenant ta disparition ce jeudi 12 février. Je n'ai pas pu te dire au revoir. Je cherche un souvenir avec toi. Je t'aperçois par la fenêtre de la cuisine, tu plaisantes avec Patrick, Guy et Sara, puis te revoilà toujours le sourire aux lèvres faisant le tour du jardin, puis au baptême de Clément, à mes 20 ans, aux 20 ans d'Alex... Que de bons souvenirs !

H ommage, c'est celui que tes proches ont souhaité te donner si beau, si pure, si rose, si TOI.

R ose, une couleur que tu affectionnais tout particulièrement mais aussi une fleur toi qui les aimaient tant ou encore une expression "voir la vie en rose" de part ton optimiste et ton pouvoir de partager ta bonne humeur.

I noubliable, tu continueras à vivre à travers les personnes qui t'aiment, ils n’arrêteront jamais de penser à toi, ni de parler de toi, ni de sourire pour toi.

S oleil, tu étais le rayon de soleil de beaucoup dans ce petit village de la Roquebrussanne. Donne la force et le courage à Patrick, Marc, Diane, Sara, maman et tous les êtres qui te sont chers d'avancer sans toi. Donne aussi la possibilité aux personnes qui n'auraient pas emprunter le même chemin de se retrouver sans chagrin ni amertume. Te voila a peine partie que je te demande déjà de m'accorder des faveurs mais je pense que tu ne m'en voudrais pas car c'était toi tu aimais Donner, donner sans rien attendre en retour...

T ata, je ne crois ni me tromper ni m'avancer en disant que pour Yoan, Mathieu, Clément, mon frère et moi, tu étais comme notre 2ème tata du Sud.

I ci ou là-bas, tu resteras près de nous tous pour toujours comme tu l'as été ces derniers jours. Comment ne pas voir un signe de toi lorsque quelques ballons restent accrochés à l'arbre au dessus de ton église ou encore lorsque l'on trouve un de ces ballons sur la terrasse d'Alex. Si on était sur les bancs de l'école on nous parlerait de symbolique, de métaphore ou même de litote. Mais ne t'inquiète pas Christine, nous avons bien eu le message : tu veilles sur chacun d'entre nous.

N ounou formidable, plus qu'un métier tu les aimais ces p'tits bouts. Greg et moi t'aurions confié notre Sandro les yeux fermés car tu inspirais la douceur, la tendresse, le confiance et la générosité.

E ternelle, dans le cœur de chacun d'entre nous tu resteras. Au plaisir de se revoir un jour dans cette nouvelle vie qu'on appelle le paradis. Je peux maintenant te dire au revoir Christine Périchart...


Jennifer,


© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2