ToujoursLa > L'usine des produits pyroligneux à Haybes > L'usine
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Laurent ROYER - Sun, 23 Jul 2017 14:45:24 +0200

L'usine des produits pyroligneux à Haybes


L'usine des produits pyroligneux à Haybes

L'histoire


L'usine


Dans les années 1880, Haybes-Moraipré est l'endroit que choisit Edmond Dromart* pour implanter sa première unité de fabrication de produits pyroligneux. Grande consommatrice de bois, cette usine est située dans la forêt ardennaise, le long de la Meuse pour faciliter le transport de la matière première et des produits finis. Bien que ce soit le hêtre qui fournisse le meilleur rendement en charbon de bois et produits pyroligneux, c'est le bois de bouleau, majoritaire dans la forêt avoisinante, qui alimentera principalement l'usine.

Jusqu'en 1903, l'usine est exploitée par la société "Dromart et Compagnie".


L'usine de pyroligneux à Haybes
L'usine de pyroligneux à Haybes*
L'usine de pyroligneux à Haybes
L'usine de pyroligneux à Haybes*
L'usine de pyroligneux à Haybes
L'usine de pyroligneux à Haybes


A la mort de Louis Edmond Dromart le 4 avril 1903, il faut procéder à la succession. La veuve et les enfants d'Edmond Dromart choisissent de s'associer à la famille de Vogüé et fondent la "Société des Produits Pyroligneux".

Alexis Dromart, fils d'Edmond Dromart prend la direction de l'usine. Sa mère, Jeanne Eugénie DROMART (Irma) reste à ses côtés jusqu'en 1914. A cause de la guerre et pour des raisons familiales, madame Dromart retourne auprès de sa soeur, dans sa région d'origine : Escources dans les Landes. Alexis reste seul aux commandes de l'usine de Haybes, pendant que son frère Vincent dirige les usines d'Ivoy-le-Pré et de la Guerche-sur-l'Aubois dans le Cher.

Pendant 20 ans, cette industrie est florissante, du fait de l'exclusivité de la production de produit comme l'acide acétique.


L'usine des pyroligneux à Haybes
L'usine des pyroligneux à Haybes
L'usine des pyroligneux à Haybes
L'usine des pyroligneux à Haybes
L'usine des pyroligneux à Haybes
L'usine des pyroligneux à Haybes
Dans les années 30, la pétrochimie d'origine principalement allemande, s'impose en produisant les mêmes substances. La société des produits pyroligneux est vendue.

Louis Eugène Jules Bouvart , maire de Haybes et industriel, est propriétaire d'une fonderie à Revin, à 12 km au sud. Il achète l'usine de Haybes peu avant la seconde guerre mondiale, pour y transférer son activité. La fonderie "Bouvart" donne alors un second souffle industriel au lieu jusque dans les années 1970. Puis les bâtiments sont totalement rasés dans les années 1980, sauf les écuries. Pour cause de pollution du terrain, le domaine reste à ce jour inconstructible.

Modifié le 04/05/2009
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2