ToujoursLa > MAUCOMBLE Jean-François > Biographie > La guerre d'Espagne
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Jean-Jacques BARON - Sun, 23 Jul 2017 14:43:28 +0200
MAUCOMBLE Jean-François

Jean-François
MAUCOMBLE


Jean-François
MAUCOMBLE

Général de l'Empire


La guerre d'Espagne


1810 - 1813 : Il sert dans la "guerre d'Espagne", qui sera jugée ainsi par Napoléon : "Cette malheureuse guerre d'Espagne a été une véritable plaie, la cause première des malheurs de la France".

28 Juin 1813 : Jean-François Maucomble passe au rang de Général de Brigade et maréchal de camp, dans la 3ème division de "l'armée d'Aragon et de Catalogne". Cette division est alors commandée par le général Louis Jean Nicolas Abbé dont le quartier général se trouve à Pampelone. "L'armée d'Aragon et de Catalogne" fait partie en 1813 des 5 corps d'armée française en Espagne. Les 4 autres étant : "Armée du Portugal", "Armée du Midi ou d’Andalousie", "Armée du Centre", "Armée des Pyrénées".

5 Septembre 1813 : Toujours dans le Nord de Espagne, il commande provisoirement la 3ème division d'infanterie de l'Armée des Pyrénées.

13 Décembre 1813 : Toujours compagnon d'armes du Général Abbé, Il est blessé d'un coup de feu à la tête dans la bataille de Saint-Pierre-d'Irube près de Bayonne et il est mis hors de combat.

Janvier 1814 : Il fait partie de la 3ème division de l'Armée des Pyrénées commandée par le général de division Abbé, encerclée par les troupes anglaises de Wellington à Bayonne. Il participe ardemment à la défense de la ville, en commandant la citatelle. L'Armée des Pyrénées est alors dirigée par le Maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult, duc de Dalmatie.

La citadelle de Bayonne est une forteresse "Vauban", conçue comme un carré de 480 mètres de côtés. (depuis 1954, elle accueille les parachutistes du 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine).


La citadelle de Bayonne
La citadelle de Bayonne
La citadelle de Bayonne
La citadelle de Bayonne
La citadelle de Bayonne
La citadelle de Bayonne
© © 1er Rpima


Le Maréchal Soult souhaite affaiblir le blocus de Bayonne, en menant plusieurs attaques simultanées sur les principaux postes Anglais, poussant la 3ème division à sortir à plusieurs reprises de la ville.

14 Avril 1814 : D'après le "Dictionnaire historique et biographique des généraux français: depuis le onzième siècle jusqu'en 1820 par Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles (Edition 1823)", la brigade du général Maucomble est chargée de conduire la principale attaque sur le front. Il donne a ses troupes un tel élan que les Anglais ne peuvent résister. Toutes les positions sont enlevées à l'ennemis au pas de charge avec un ensemble et une bravoure qui gratifient le général. C'est lors d'une sortie de sa brigade, que le baron Maucomble ordonne d'incendier les maisons qui servent de défense et d'abri aux Anglais. Dans le même temps, il fait détruire les retranchements, renverser les palissades, combler les tranchées.... Pour aider les sapeurs inquiétés dans leur travail d'extinction des incendies, le général Maucomble leur envoie une réserve de trois compagnies de grenadiers. L'arrivée de renforts ennemis pousse le maréchal Soult à ordonner la retraite des troupes dans l'enceinte de Bayonne. Le général Maucomble s'exécute avec sa brigade et l'artillerie, enlevant au passage les morts et les blessés et ramenant quelques 300 prisonniers anglais, dont le commandant des troupes ennemies : le général Hoppe.

Ces sorties de la 3ème division tuent quelques 3000 hommes dans les rangs ennemis.

Le général Soult complimente ainsi le général Maucomble dans un ordre du jour envoyé au ministre de la guerre : "Le général baron Maucomble, qui s'était déjà distingué dans l'affaire du 27 février dernier, lorsque l'ennemi tenta de s'emparer des ouvrages extérieurs de la citadelle* et de Saint-Esprit, mérite les plus grands éloges pour la bravoure et les talents qu'il a développés dans cette sortie : les troupes qu'il avait sous ses ordres se sont couvertes de gloire."

20 Août 1814 : Jean-François Maucomble reçoit le titre de Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, comme un certain nombre d'autres généraux de l'empire après la Restauration de la monarchie de Louis XVIII en Avril 1814.

1er Septembre 1814 : Il est mis en non-activité... avec un certain nombre d'autres généraux de l'Empire.

27 Décembre 1814 : Il reçoit le titre de Commandeur de la Légion d'Honneur.

3 Février 1815 : Jean-François Maucomble est confirmé dans le titre de Baron héréditaire par lettres patentes.

20 Mars 1815 : Début des "Cent jours" : Napoléon revient brièvement au pouvoir..

24 Mai 1815 : Le général Maucomble est alors attaché à la division de tirailleurs de la Garde Nationale parisienne.

22 Juin 1815 : fin des "Cent jours" suite à la défaite de Waterloo. La monarchie reprend le pouvoir. Les grandes guerres napoléoniennes cessent, ce qui aura un impact sur la carrière militaire de Jean-François Maucomble.



Modifié le 29/10/2009
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2