ToujoursLa > SMITH Rebecca > Biographie - Intro > Le mystère autour de Rebecca
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Gillian ALLEESON et Myriam REDAL-GRAS - Sat, 21 May 2022 18:34:03 +0000
SMITH Rebecca

Rebecca
SMITH


Rebecca
SMITH

Une femme et ses mystères


Le mystère autour de Rebecca


Rebecca Smith est née en 1786 - Saint-Martin in the Fields - Westminster, Londres, ANGLETERRE. Elle est baptisée au même endroit, 3 ans plus tard, le 13/09/1789.

Elle se marie à John Povey dont elle n'a aucun enfant. On la dit danseuse de profession et d'après la famille, elle aurait créé sa propre école de danse.

Elle rencontre Jean-François-Marie de L'Horme de l'Ile* (John Francis Mary), un capitaine d'Etat Major Général, Baron, né à Saint-Pierre en Martinique, marié lui aussi. Jean-François-Marie a en effet épousé le 17 juillet 1798 une lyonnaise, Jeanne Marie Louise Régny dont il n'a lui aussi aucun enfant.

Une relation s'établie entre Rebecca et Jean-François-Marie de l'Horme. Ils auront deux enfants, an heir and a spare  ("un héritier et un de rechange"), comme nous disons en Angleterre....
- Francis né le 10 janvier 1813 - décédé le 1er décembre 1899 à Chelsea, Londres.
John Matthew* né le 17 janvier 1815 - décédé le 22 février 1895 à Londres.

Nous savons qu'il y a eu séparation entre le Baron et Jeanne Marie Louis Régny (dit Jenny) sa première femme. On dit que Rebecca et Jean-Francois-Marie ont été mariés en secret.

Le 23 février 1819, Jean-François-Marie décède à Paris à l'âge de 42 ans, laissant Rebecca avec deux enfants très jeunes. Jenny Régny décédera d'ailleurs la même année à Plombieres-les-bains dans les Vosges.

Après la mort de Jean-François-Marie, nous croyons que Rebecca est retournée chez son père Matthew et sa mère Mary, au numero 17, King Street, Covent Garden, à Londres.

On dit que le mariage a été annulé après la mort de Jean Francois Marie et qu'il y avait une succession secrète pour les deux fils de Jean-François-Marie. La succession secrète est presque certaine car il y a deux histoires de sources séparées. L'une est un petit morceau et l'autre est une histoire assez détaillée.


Selon le "London Metropolitan Archives", à leurs mariages respectifs (1838 et 1845), les 2 fils de Rebecca (Francis et John Matthew) ont tous les deux donné sur leur certificat, un demi-faux nom et non pas le nom de leur vrai père... Jean-François-Marie de L'Horme de l'Ile...

Francis donne le nom de "Francis de l'Horme de L'Ile Povey" (exactement comme son propre nom) pour déguiser l'identité de son père bien que le nom de son père soit clair sur son enregistrement de baptême.

Nous pensons que Rebecca a dû jurer qu'elle ne révélerait pas le nom de leur père, Jean-François-Marie de L'Horme de L'Ile. Quand les deux garçons ont atteint l'âge adulte, ils ont dû faire la même chose.

Peut-être que, si la véritable identité de Jean-François-Marie devenait publique cela causeraient des problèmes avec la succession officielle.

Pourtant officiellement, les deux enfants de Rebecca portent les deux noms associés : "de l'Horme de l'Ile Povey".

Plusieurs années plus tard, Rebecca a rencontré un autre homme, Francis Dungate, un ami de son père, Matthew. Elle a eu trois enfants de plus.

- Frances Mary Dungate Povey née le 11 mai 1825, baptisée à St. Georges, Paroisse de St. George, Bloomsbury, Londres, le 6 mai 1828. Décèdée en 1898 à Gloucester, Gloucestershire, Angleterre,

- Francis Dungate Povey né le 7 mai 1827, baptisé à St. Georges, Paroisse de St. George, Bloomsbury, Londres, le 6 mai 1828.

- Louise Sarah Dungate Povey née le 29 avril 1830, baptisée à St. Georges, Paroisse de St. George, Bloomsbury, Londres, le 4 avril 1832. Décèdée vers 1870 à Watford, Hertfordshire, Angleterre.

Puis en 1833 Francis Dungate est mort aussi. Il a laissé tous ses biens à Rebecca et ses trois enfants.

En 1926, Emma, la petite-fille de Rebecca et de Jean-François-Marie, a écrit l'histoire du Baron et la ballerine. C''était un conte court écrit pour la famille, mais elle n'a pas mentionné leurs noms, sauf le nom de L'Horme de L'Ile. Pourquoi  ?

Dans cette histoire, elle a écrit qu'une fille (que nous savons maintenant être Rebecca) avait visité la France quand elle était une demoiselle mais aucune preuve n'a été trouvée.

Le 5 avril 1871 on peut la trouver (à l'âge de 85 ans) à Kensington/Hammersmith, Londres avec sa petite fille, Emma (à l'âge de 18 ans) qui lui a fait une visite, avec sa soeur, le jour du recensement.

Mais c'est en France que nous retrouverons enfin son acte de décès après quatre ans de recherche. Rebecca s'est éteinte le 20 février 1878 dans son domicile parisien, 101 avenue d'Eylau dans le 16ème. Elle avait 91 ans.


Deux interrogations demeurent à ce jour  :

- Nous n'avons pas retrouvé sa tombe.

- Le mystère sur le mariage ou non de Rebecca avec Jean-François-Marie reste à ce jour entier...

Modifié le 03/03/2014
Index - Chapitre : 1 2 3 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2