ToujoursLa > CRÉPIN Pierre > Témoignages 1 & 2
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Sylvie CRÉPIN - Mon, 22 May 2017 17:24:01 +0200
CRÉPIN Pierre

Pierre
CRÉPIN


Pierre
CRÉPIN

Témoignages


Témoignage de Sylvie ROYER (Sa fille), déposé le 17/12/2012

Au Robert le 17 Décembre 2012.

Cher Papa,

Trois souvenirs avec toi me reviennent. Ils m'ont tant marquée que j'ai envie de les immortaliser.
Il paraît que toute la vie d'une personne se joue entre sa conception et ses 5/6 ans, la période que l'on appelle la petite enfance. Il me semble donc important de les sauvegarder ici, car ils ont contribué à la construction du lien que j'ai eu avec toi. Je devais avoir entre 2 et 4/5 ans.

Après le divorce avec Maman, tu venais nous chercher mon frère et moi tous les dimanches, et nous passions la journée avec toi. Tu habitais un studio du côté de Bezon. Après le repas du midi, et peut-être une courte sieste, tu nous emmenais au manège qui était installé tout près de chez toi. Nous y allions à pieds. Une fois installés dans les véhicules de notre choix (avion qui monte et qui descend dans le meilleur des cas), nous devions attraper un pompon accroché au dessus de nous à chaque passage, pour avoir droit à un tour gratuit. J'ai eu cette chance quelques fois, mais que je l'ai eu ou pas, ceci a déclenché en moi un tel sentiment de bonheur et de joie, que le prix du tour de manège a été rentabilisé 100 fois.

J'ai le souvenir aussi du Parc de Maisons-Laffitte. En nous raccompagnant le dimanche soir, il se trouvait sur notre itinéraire. Il y avait des poneys qui tractaient des carrioles pour promener les enfants. Tu nous y emmenais, quel merveilleux souvenir. Est-ce là qu'est née ma fascination pour les poneys, les chevaux ? Merci encore …

Le troisième souvenir est probablement le plus ancien, le plus triste aussi compte tenu du contexte. Mon frère se faisait opérer des yeux à la Clinique Saint-Louis à Poissy. Pendant que ma mère, mes grands-parents et ma grande tante étaient à son chevet pour son réveil, c'est toi qui me gardais. Sur le parking de la clinique il y avait un muret, sur lequel tu me faisais marcher en me tenant par la main. Arrivée au bout du muret, tu me faisais faire demi tour et ainsi de suite. Je crois que c'est le premier souvenir que j'ai avec toi, avec toi tout seul. Ce jour-là, tu m'as offert un petit chien en peluche adorable que j'ai conservé des années. Il était si beau et si précieux. Ma deuxième fille en a un comme le mien sur son lit depuis qu'elle est toute petite. Je ne me souviens pas qui lui a offert ni à quel âge. Une chose est sûre, à chaque fois que je passe devant, je repense à ce souvenir.
Contacter Sylvie ROYERContacter Sylvie ROYER - Témoigner

Témoignage de Janine VILLEMIN (Cousine), déposé le 11/10/2011

Je suis une cousine de Pierre dont je suis sans nouvelles depuis de nombreuses années.La dernière fois que nous nous sommes parlés au téléphone il était très
déprimé. J'ai essayé pendant une heure de lui remonter le moral mais cela est
resté sans effet.
Ensuite étant moi même en soucis, j'avoue ne m'être par préoccupée du silence qui à suivi notre dernier entretien.Lorsque j'ai voulu le rappeler son numéro n'était plus attribué et depuis je n'ai plus eu de contacte.
N'ayant aucune relation avec vous, il m'était impossible de savoir ce qui c'était passé.
Nous étions très proche ma maman étant la cousine de Blanche et Maria qu'elle fréquentait régulièrement.Je serais heureuse de reprendre contacte avec vous, pour parler de pierre
Nous avions beaucoup de souvenirs de jeunesse ensemble.
Merci de me répondre si vous y voyez intérêt. Votre cousine Janine
Contacter Janine VILLEMINContacter Janine VILLEMIN - Témoigner
Pages : 1 2 [Suivante]
Pages : 1 2
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2