ToujoursLa > DUBUC Pierre > Biographie > Sa succession
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Laurent ROYER - Mon, 24 Apr 2017 17:18:03 +0200
DUBUC Pierre

Pierre
DUBUC


Pierre
DUBUC

Sa Biographie


Sa succession


Peu avant sa mort, Pierre du Buc demanda à ses enfants de rétablir dans le nom la particule perdue suite au duel. La descendance est donc "du Buc"....

Voici comment sont réparties les habitations transmises aux enfants et petits-enfants de Pierre du Buc  :

Jean du Buc de l'Etang*  : Habitation Desmarinières,
- Jean-Pierre du Buc Duferret (petit-fils)       : Habitation Duferret,
- Pierre Daniel Dubuq de Sainte-Preuve (arrière-petit-fils)       : Habitation Grands Fonds,
- Isaac du Buc l'Etang (petit-fils)       : Habitation Galion,
- Camille du Buc (petit-fils)       : Habitation Camille,
- Jean du Buc Marcussy (petit-fils)       : Habitation Marcussy...

Balthazard du Buc de Bellefonds*  : Habitation Spoutourne.

Balthazard aura 3 fils et 4 filles. Son fils aîné Louis du Buc du Galion*, né en 1693, sera le fondateur en 1725 de l'habitation "La Caravelle", dit le "Château Dubuc*" dont les ruines magnifiques contribuent à la renommée du nom des "du BUC" en Martinique.



Situation des habitations Dubuc sur la Carte de Monnier - 1831
Situation des habitations "Dubuc" sur la Carte de Monnier - 1831
Situation des habitations Dubuc sur la Carte de Monnier - 1831
Situation des habitations "Dubuc" sur la Carte de Monnier - 1831
Situation des habitations Dubuc sur la Carte de Monnier - 1831
Situation des habitations "Dubuc" sur la Carte de Monnier - 1831



L'habitation Spoutourne en 1853 couvrait 412 hectares. Elle comprenait la maison du maître, le village des esclaves, une sucrerie, un aqueduc, des moulins à bêtes et une poterie. Elle fut vendue en 1858 à Eugène Eustache.

L'habitation Desmarinières était composée d'une maison de maître, les cuisines séparées, le village des esclaves, un hangar agricole.

L'habitation Galion (ou Grand Galion) comprenait une maison de maître, un logement de contre-maître, une cuisine séparée, un réservoir, un temple païen, une sucrerie, une porcherie, des écuries, un hôpital, un garage, un jardin, une fontaine, un mur de clôture. En 1842 les deux habitations sucrières voisines Galion et Grands-fonds aussi propriété des du Buc sont acquises par Jacques Marie Lalanne. En 1850, Eugène Eustache l'acquière et y construit l'unique usine sucrière encore en activité aujourd'hui  : L'usine du Galion qui est mise en service en 1865.

L'habitation Duferret   : environ 200 hectares, avec une maison de maître, une maison de l'économe, 25 cases, un hôpital, une sucrerie, une distillerie, un pont. Elle fut vendue en plusieurs parcelles. La dernière parcelle fut cédée par les descendants du Buc Duferret en 1866. L'habitation toute entière est acquise par l'usine du Galion en 1904.

L'habitation la Caravelle (Château Dubuc) : Elle fait l'objet d'un site complet sur ToujoursLa*. Elle fut vendue à Eugène Eustache en 1852 ou 1858 (selon les sources).


Il reste quelques descendants de Pierre DUBUC à la Martinique via les branches maternelles. Il s'agit des familles MARLET et RENARD issues de la branche "DU BUC de RIVERY" et des familles GALLET de SAINT-AURIN issues de la branche "DU BUC DE BELLEFONDS". La plupart des membres de la famille ont émigrés vers 1793, un an avant l'occupation anglaise qui durera 8 ans. Les autres descendants de la branche "Martiniquaise" des DU BUC vit en France, quelques uns sur la côte est des Etats-Unis et au Canada...


Modifié le 19/01/2013
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2