ToujoursLa > Les bains en Meuse à Haybes > Le début des travaux: le creusement de la grenouillère
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Guy LEPINE - Fri, 21 Jul 2017 18:34:51 +0200

Les bains en Meuse à Haybes


Les bains en Meuse à Haybes

L'histoire


Le début des travaux: le creusement de la grenouillère


A cette époque, rares étaient les engins de travaux publics. Les seuls outils : la pèle, la pioche et la brouette furent majoritairement utilisées. Il s’agissait de creuser une grenouillère, c'est-à-dire un bassin peu profond réservé aux enfants et aux élèves nageurs. Ce bassin, de forme semi-elliptique devait permettre une hauteur d’eau à l’entrée de 0.40m et de 1.20m à l’aplomb du perret de la Meuse. Aidé de ses fils Henri et André, ainsi que de voisins et connaissances, Henri Joseph LEPINE débuta le creusement de la grenouillère. Les terres de déblais stockées sur le reste du terrain et mises en forme serviront à recevoir les bâtiments, qui de ce fait ne seront pas atteints par les inondations. C’est dans une terre rendue très lourde par les infiltrations de l’eau de la Meuse que le creusement s’effectua, accompagné d’un pompage manuel incessant qui a ainsi permis la progression des travaux. Henri Joseph LEPINE profita de l’hiver rigoureux 1933-1934 pour assurer la jonction de la grenouillère avec la Meuse. La Meuse était alors en chômage, chômage rendu nécessaire par les fortes gelées. La glace recouvrait les eaux de la rivière, à la grande joie des enfants. Mais ces fortes gelées avaient rendu la bande de terre qui séparait encore la grenouillère du lit de la rivière aussi dure que du caillou. …les coups de pioche restaient sans effets et impossible d'attendre le dégel, dégel qui se serait aussitôt accompagné de la remontée des eaux. Après avoir sollicité l’autorisation préfectorale, Henri Joseph LEPINE dont le service militaire s’était effectué au 3éme régiment du génie à Mézières, dynamita cette bande de terre. L’explosif fut fourni par les carrières des Rochettes toutes proches .

*

Le creusement de la grenouillère
Le creusement de la grenouillère*
Le creusement de la grenouillère
Le creusement de la grenouillère*
Le creusement de la grenouillère
Le creusement de la grenouillère
© Archives privées


La presse locale cette fois donna un écho favorable au projet de piscine en Meuse. Dans un article paru dans le Petit Ardennais de décembre 1933, l'auteur de l'article s'exprime en ces termes : " …..indépendamment du SI , monsieur LEPINE qui eut l'heureuse idée de lancer sur la Meuse des barques de promenade l'été dernier et qui entreprend la construction de l'établissement de bains, travaille lui aussi à la réalisation de son projet. Depuis le début de la semaine, il consulte le bulletin météorologique avec attention car la température est pour lui très importante. Les gelées font en effet baisser sensiblement le niveau de l'eau lui permettant ainsi de creuser d'avantage son bassin , dont l'aménagement est déjà bien avancé. Comme on le voit, on fait du bon travail à Haybes . Félicitons-en les artisans, car c'est le présage de la réussite dans la voie de l'exploitation touristique et hôtelière du beau pays de Haybes."
 
En 2006, cette grenouillère est toujours bien visible, avec un fond modifié toutefois par les dépôts de vase et autres morceaux de bois.



Modifié le 28/04/2007
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 7 8 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2