ToujoursLa > RIGAUX Vital > Biographie > La création de la caisse de retraite
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Guy LEPINE - Wed, 26 Apr 2017 11:52:47 +0200
RIGAUX Vital

Vital
RIGAUX


Vital
RIGAUX

Sa Biographie


La création de la caisse de retraite


Mais si Vital RIGAUX avait le souci de faire régner la discipline parmi ses sapeurs-pompiers, il avait aussi la volonté de les aider lorsque l’âge de la retraite avait sonné ou que des conditions d’ancienneté le permettaient.
C’est ainsi qu’il va recréer une caisse de retraite des sapeurs-pompiers de Fumay. Le 30 janvier 1924, il fera parvenir au Journal Officiel, un avis de constitution d’une caisse de retraite, pour les sapeurs-pompiers de sa compagnie.
C’est lors de l’assemblée générale de la compagnie du 16 décembre 1923, que le capitaine RIGAUX à présenté les statuts (36 articles) et a fait procéder à l’installation du conseil d’administration :
 
Président d’honneur :monsieur le maire de la ville de Fumay
Président actif : capitaine RIGAUX
Vice-président :lieutenant GALLOY
Secrétaire trésorier : sous-lieutenant FEART
Secrétaire adjoint : fourrier GALLOY Jean
Membres :
Sergent VILLEVAL Louis
Sergent BOURDON Victor
Caporal GALLOY Marcel
Caporal BOISTAY Louis
Caporal HENRYON Alphonse
 
Concernant le financement de cette caisse de retraite, l’article 22 des statuts en précise les modalités :
 
« Les ressources de la société se composent :
du capital de l’ancienne société,des cotisations des membres honoraires,des produits des donations, legs faits par les particuliers,des allocations ou subventions qui pourront être votées par le conseil municipal et portées au budget de la ville,des subventions qui pourront  être accordées par le Conseil général ou l’Etat,des fonds placés et de leurs intérêts, du produit des amendes et donations des compagnies d’assurances,d’une part prélevée , s’il y a lieu, sur les produits  des services rétribués, tels que concerts, cinéma, théâtres , et dont l’importance est réglée par le règlement du service des sapeurs-pompiers ». A titre indicatif, 75 francs ( soit 56,15 € actuels ) ont été attribués en 1925 à chaque sapeur-pompier qui remplissait les conditions pour percevoir cette retraite ( avoir 55 ans et 25 années de service).
 
Toujours dans un esprit  d’aide aux anciens sapeurs-pompiers, il sollicitera la municipalité le 23 avril 1930 , afin que soit examiné le cas d’un ex-sergent, qui a servi la compagnie du 1er janvier 1890 au 11 novembre 1918, afin que la demi-solde (75 francs) lui soit versée.
 
Le 13 octobre 1938, la caisse de retraites des sapeurs-pompiers de Fumay prendra le nom de Société de secours mutuels de la compagnie des sapeurs-pompiers de Fumay et sera enregistrée sous le n°724.

Modifié le 05/07/2008
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2