ToujoursLa > DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie > Biographie > Rencontre avec Rebecca
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Gillian ALLEESON et Myriam REDAL-GRAS - Sun, 23 Jul 2017 14:40:48 +0200
DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie

Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE


Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE

La vie aventureuse d'un noble avant, pendant et après la révolution


Rencontre avec Rebecca


C'est à ce moment-là qu'il rencontre Rebecca Smith*. Rebecca était une danseuse classique et se produisait à Covent Garden et dans les théâtres voisins. Sa famille a vécu dans King Street, juste à côté de l'église. Rebecca était jolie et vive et avait un amour infatigable de la vie. On ne sait pas exactement comment leurs chemins se sont croisés, mais, d'une façon ou d'une autre, alors que Jean-François-Marie faisait une promenade à cheval, elle a attiré son attention. Elle était mariée depuis 1807 avec John Povey, mais cela n'a pas empêché leur aventure. Ils ont partagé l'amour du théâtre. Le résultat était inévitable. Ils ont commencé une longue relation. En janvier 1813, Rebecca a donné naissance à un fils, Francis de L'Horme de L'ile Povey, qui fut baptisé en l'Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone, tout près de Duke Street.


Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net
Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net*
Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net
Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net*
Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net
Église Sainte Mary, Paroisse de Marylebone - © Courtesy of MAPCO : Map And Plan Collection Online http://mapco. net
© Courtesy of MAPCO


Dans son journal* Lord Glenbervie parle de Jean-François-Marie, chez lui, vraisemblablement à Duke Street, où il dit être allé avec sa femme, Lady Catherine, pour voir Monsieur de L'Horme de L'Ile et Madame de L'Horme jouer deux pièces intitulées 18 La Méfiance et la Malice et 19 Le Tableau parlant.


18 La Méfiance et la Malice
18 La Méfiance et la Malice
18 La Méfiance et la Malice
18 La Méfiance et la Malice
18 La Méfiance et la Malice
18 La Méfiance et la Malice

19 Le Tableau parlant
19 Le Tableau parlant
19 Le Tableau parlant
19 Le Tableau parlant
19 Le Tableau parlant
19 Le Tableau parlant


Parmi les spectateurs il y avait Lord et Lady Liverpool, le Premier ministre anglais et sa femme. Rebecca était une très bonne actrice et se faisait surement passer pour la femme de Jean-François-Marie. On pense aussi que, lorsqu'elle était plus jeune elle avait passé quelque temps en France et que, probablement, elle pouvait parler français. Elle aurait joué dans les deux pièces, vivant ouvertement avec Jean-François-Marie. Il est écrit sur le certificat de baptême de leur fils, Francis, qu'ils résidaient a Marylebone, et il semble qu'ils y vivaient ensemble. Mais peut-être Jenny Régny était-elle à Londres avec son mari, le soutenant dans sa campagne pour rétablir la monarchie française ? On ne sait pas si Jean-François-Marie l'a amenée lors de sa deuxième visite en Angleterre ou si elle est restée en France à "Fromentin", leur maison près de Lyon achetée en 1808. Dans ses lettres il est curieux qu'il ne mentionne jamais si elle voyageait avec lui et ni ne parle de sa présence. Lorsque sa maison de Duke Street a été cambriolée*, il parle seulement de lui et la domestique, Harriet Parson. Si Jenny l'a accompagné lors de cette visite, Jean-François-Marie aurait gardé le secret de Rebecca vis-à-vis de sa famille.

En 1814, quand, enfin, la restauration est devenue une réalité, Jean-François-Marie a quitté Londres pour rejoindre le roi en France et travailler pour son nouveau gouvernement. À ce moment-là Rebecca était une nouvelle fois enceinte. C'était un temps aigre-doux, mais la carrière de Jean-François-Marie prenait une perspective ascendante. Il a suivi la cour française à Paris, laissant Rebecca et son jeune fils, Francis, en Angleterre. À ce moment-là, il travaillait comme secrétaire privé du Comte de Blacas*, Maréchal de camp et Ministre de la maison du roi.


Modifié le 20/05/2012
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2