ToujoursLa > DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie > Biographie > Son héritage...
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Gillian ALLEESON et Myriam REDAL-GRAS - Mon, 24 Apr 2017 17:17:32 +0200
DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie

Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE


Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE

La vie aventureuse d'un noble avant, pendant et après la révolution


Son héritage...


Après la désastreuse affaire du Comte Pontis de Sainte-Hélène, Jean-François-Marie était fatigué et épuisé. Ses factures médicales montrent que sa santé n'était pas très bonne. Le 23 février 1819 il décède à Paris, chez lui, 17, Boulevard du Temple, laissant ses fils de six et quatre ans en Angleterre sans père.


17, Boulevard du Temple, Paris 3ème
17, Boulevard du Temple, Paris 3ème
17, Boulevard du Temple, Paris 3ème
17, Boulevard du Temple, Paris 3ème
17, Boulevard du Temple, Paris 3ème
17, Boulevard du Temple, Paris 3ème


Trois jours plus tard, le Baron Jean-François-Marie de L'Horme de L'Ile, Officier de L'Etat Major General, est enterré dans le Cimetière du Père Lachaise.

Une œuvre musicale, Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse, consacrée à sa mémoire, a été composée par Léopold Aimon.


Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse
Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse
Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse
Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse
Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse
Trois Quatuors Nouveaux Pour Deux Violons, Alto et Basse


Curieusement, Jenny Régny est morte la même année, le 11 juillet 1819. C'était une mort triste à Plombières-les-Bains.

Ce qui est arrivé ensuite est peu clair. Il y a des rumeurs sur le fait que la famille française a offert d'adopter les deux garçons et de les élever en France mais Rebecca a refusé. Sous le Code Napoléonien, qui existe toujours à ce jour, aucun enfant ne pouvait être déshérité et il y a des rumeurs sur une succession secrète. Les deux fils ont été élevés à Londres et sont devenus des hommes d'affaires et d'excellents musiciens. Ils ont hérité de l'amour du violon de leur père. Les neveux de Jean-François-Marie, les enfants de sa sœur, ont officiellement hérité de ses biens, et finalement, le titre de Baron de L'Horme est passé à son cousin, Barthélemy.

Et Rebecca* ? Il y a une rumeur d'annulation de son mariage secret. Quelque temps plus tard, elle a rencontré un autre homme Francis Dungate avec qui elle a eu trois autres enfants dont le nom de famille était Dungate Povey. On sait que Rebecca eut une longue vie. Pratiquement, la dernière fois que nous entendrons parler d'elle, c'est par une lettre que son fils John Matthew* a adressé à sa petite-fille Emma à Noël 1870. Elle avait quatre-vingt-quatre ans, vivait toujours à Londres où Emma, s'occupait d'elle.

Vue de France, l'histoire de Jean-François-Marie de L'Horme de L'Ile est restée, jusqu'à présent, la triste histoire d'un marriage sans enfants, une carrière prometteuse interrompue prématurément, finissant avec sa mort inopportune. Sa vie en Angleterre ne figure dans aucune histoire de la noblesse. Mais sa passion pour les arts, son amour pour la musique et son esprit d'aventure vivent encore par Rebecca, ses deux fils Francis et John et le grand nombre de leurs descendants étendus en travers du monde.

Modifié le 21/05/2012
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2