ToujoursLa > DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie > Biographie > Baron de l'Horme de l'Ile
© ToujoursLa 2013 - www.toujoursla.com - Le mémorial
Auteur : Gillian ALLEESON et Myriam REDAL-GRAS - Sun, 23 Jul 2017 14:41:04 +0200
DE L'HORME DE L'ILE Jean-François-Marie

Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE


Jean-François-Marie
DE L'HORME DE L'ILE

La vie aventureuse d'un noble avant, pendant et après la révolution


Baron de l'Horme de l'Ile


La Martinique avait un nouveau Gouverneur français, Pierre-René-Marie, comte de Vaugiraud. Il avait besoin d'un Aide de Camp qui pourrait le présenter aux principales familles de l'île. Parler couramment l'anglais était une nécessité pour communiquer avec les anglais qui avaient dirigé la Martinique pendant plusieurs années avant de la rendre une nouvelle fois à La France. Qui pouvait mieux faire l'affaire que Jean-François-Marie ? Les lettres montrent qu'il est devenu le bras droit de Vaugiraud*, avec une valeur inestimable.

Vaugiraud et un cousin de Jean François Marie, Louis Du Buc, ont dirigé la Martinique avec succès pendant quelques temps sensibles.

Pendant ce temps, à Londres, le 15 janvier 1815, Rebecca a donné naissance à un deuxième fils, John Matthew*. "John" se traduit par "Jean" en français, en référence au prénom de son père : Jean-François-Marie. "Matthew" est le prénom du père de Rebecca.

Le 1er mars 1815, quand Napoléon reprit le pouvoir en France, Jean-François-Marie demanda à quitter la Martinique pour retourner en Europe, et Vaugiraud le libéra. Il endura un voyage difficile sur des mers déchaînées. Il arriva à Folkstone le 26 août 1815, et le nouveau règne de Napoléon qui n'a duré que cent jours était terminé. Au moment où Jean-François-Marie a atteint l'Angleterre, Louis XVIII était à nouveau sur le trône. Dès son arrivée à Londres, l'ambassadeur de France l'a envoyé à Paris. Il a dit au revoir à Rebecca et à ses deux enfants. Son fils, Francis, avait maintenant deux ans et demi et John Matthew sept mois, son baptême dut attendre jusqu'à ce que son père revienne en Angleterre.

En plus des lettres de noblesse que son père avait reçu, le 21 novembre 1778, Jean-François-Marie a été nommé Baron héréditaire par Décret Royal le 11 octobre 1816 et a obtenu le titre de Baron de L'Horme en reconnaissance à son service fidèle au roi Louis XVIII. Plus tard il a demandé la permission officielle d'ajouter le suffixe de L'Ile même si il avait été appelé ainsi depuis son enfance, se distinguant ainsi de ses cousins aussi nommé de l'Horme. C'était aussi un rappel permanent de sa relation avec la belle île de Martinique, son lieu de naissance.


Rebecca Povey avec son fils John Matthew
Rebecca Povey avec son fils John Matthew
Rebecca Povey avec son fils John Matthew
Rebecca Povey avec son fils John Matthew
Rebecca Povey avec son fils John Matthew
Rebecca Povey avec son fils John Matthew
© Famille Povey
Finalement, le 11 mai 1817, on baptisa son deuxième fils, John Matthew de L'Horme de Lile, dans la belle église de Saint Pancras*. Il prit plus tard le nom Povey pour ressembler à son frère. Un portrait montre Rebecca* tenant son fils sur ses genoux. Elle porte une alliance. Il y a aussi des rumeurs sur leur mariage secret. Rebecca, pouvait-elle se marier ? A vingt et un ans elle avait été mariée. Avait-elle obtenu le divorce ? On dit qu'elle portait son nouvel acte de mariage toujours avec elle mais est-ce que ce mariage était légal ? Jean-François-Marie avait obtenu la séparation officielle de sa femme française le 30 mai 1818. Sur son acte de décès, il est pourtant dit marié à Jeanne-Marie-Louise Régny et sur celui de Jeanne-Marie-Louise elle est dite veuve de Jean-François-Marie de L'Horme de L'Ile.

Modifié le 29/05/2012
Index - Chapitre : [Précédent] 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 [Suivant]
Index
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
© ToujoursLa 2013 | Mentions Légales | Règle et Définition (CGU) | Créer un compte | Nous écrire | Nous écrire | Liens | Arguments | ToujoursLa v2.2